En passant

Inventaire musical à la Prévert (33)

Ecouter de la musique c’est une manière de prendre des notes

Voici un post où j’utilise le nouvel éditeur de WordPress, que je commence un peu à maîtriser. Ce n’est pas encore parfait, mais comme il est loin de faire que des heureux, j’estime que je me débouille encore pas trop mal. Certains n’ont pas encore réussi à planter le moindre clou. Pour cette fois, le temps d’avaler un boîte d’aspirines, je ferai un post assez court. Vous verrez déjà un petit changement de présentations dans ce qu’il est possible de faire, bien que vous en ayez déjà eu un aperçu lundi.
La Suisse ne fut pas en reste pour s’aligner sur la musique progressive au tournant des seventies. Nous avons exploré quelques petites issues du label local Splendid. D’autres formations, principalement natives de la partie alémanique du pays, tentèrent directement l’aventure à l’étranger en arrivant parfois à se faire signer ou distribuer par un label étranger, principalement l’Allemagne. Nous allons en (re) découvrir quelques unes.
Brainticket – Ils furent un des plus connus et gagnèrent une réputation qui s’étala hors des frontières. Leur musique assez expérimentale, fusionnant parfois avec le jazz rock, les fait considérer parfois comme des pionniers du space / cosmic / rock. Cette musique commençait à poindre en Allemagne avec des groupes comme Amon Düll II et un peu plus tard, Tangerine Dream. Le groupe est aussi connu sous le nom de Cottonwoodhill, mais c’est finalement Brainticket qui l’emportera. Le premier album datant de 1971 justement intitulé « Cottonwoodhill » sera dans un premier temps publié en Italie puis en Allemagne. Il verra assez vite d’autres publications dans d’autres pays comme l’Espagne ou encore les USA. Il sera constamment réédité. Un second album « Psychonaut » verra le jour la même année, suivi d’un troisième en 1973. Comme beaucoup de groupes de cette époque, ils continueront une carrière entre silences et reformations. L’époque la plus intéressant est bien entendu celle des débuts. Ce n’est pas une musique d’un premier abord facile. Mais si je me replonge dans les écoutes de cette époque, c’était bien le genre de musique qui me faisait sentir qu’un vent de nouveauté soufflait.

Voici ces deux albums.

Black Sand
Brainticket part 1

Second Album Psychonaut

From Another Planet / Rada…
Watchin’ You
Feel The Wind Blow
Places Of Light
Brainticket part 2

Second Album Psychonaut

One Morning
Like Place In The Sun
Coc’ O Mary

2 réflexions sur “Inventaire musical à la Prévert (33)

  1. Bonjour M. Boss,
    Dans ce genre de musique, si on peut comparer j’étais allé à l’époque sur Pierre Henry : Messe pour le temps présent et surtout avec Spooky Tooth  » Ceremony »
    Tangerine dream…etc
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,

      Pierre Henry et Spooky Tooth sont déjà dans cette lignée bien qu’un peu antérieurs, on sent bouillonner la recherche vers d’autres horizons. Pour moi, le groupe français le plus inventif dans le genre reste Magma, c’est aussi le départ vers un style de musique robotique comme Kraftwerk le fera un peu plus tard. Mais ce tournant 60/70 est très riche et créatif, et surtout personnel. Chaque plat a sa saveur particulière.
      Bonne suite de semaine. .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.