En passant

Dimanche en quelques manches d’automne (3)

Les archives de la tv allemande sont d’une richesse exceptionnelle. La principale émission fut Beat-Club de 1965 à 1972. L’Allemagne devint une terre d’accueil pour de nombreux artistes qui n’arrivaient à percer en Angleterre. D’un autre côté, les bases de l’armée américaine stationnées dans le pays créaient un appel d’air pour distraire les GI’s. Ceci avec cela permit un défilé impressionnant d’artistes qui pour quelques-uns réussirent une carrière principalement allemande du point de vue du succès. Et puis il y a encore ceux qui se firent la main en terre allemande avant de connaître un succès international, les Beatles sont les plus connus, mais il y aussi les Searchers, Gerry et les Pacemakers.
L’émission Beat-Club permit à nombre d’entre eux de passer devant les caméras. C’est d’autant plus admirable que ce sont pour certains les seuls documents filmés qui existent d’eux. Le show accueillait aussi des noms très connus de passage en Allemagne et on peut de temps en temps les découvrir dans des titres que l’on ne trouve pas forcément dans la discographie habituelle. En plus, les chansons sont interprétées parfois en vrai live, ce qui fait que les versions sont différentes. Que demander de plus ?
En voici une première livraison.

The Koobas – You Don’t Love Me (1966)
Eric Burdon & The Animals – Tobacco Road (1967)
The Shamrocks – How The Time Flies (1967)
The Hep Stars (feat. future Abba Benny Andersson aux claviers) – Wedding (1966)
Manfred Mann (période Mike D’Abo) – Hound Dog (1966)
The Sorrows – Take A Heart
The Hollies – Bus Stop (1967)
The Easybeats – Friday On My Mind (1967)
The Troggs – I Can’t Control Myself (1967)
The Small Faces – Sha La La La Lee (1966)
Tony Sheridan – Just You And Me (1966)
The Spencer Davis Group (feat. Steve Winwood) – Sittin’ And Thikin’
The Untamed – One More Heartache (1966)
The Creation – I’m A Man (1966)
The Mindbenders – A Groovy Kind Of Love (1966)
The Overlanders – Michelle (1966)
Freddie & The Dreamers – If You’ve Got A Minute, Baby (1966)
The Kinks – A well respected man (1966)
Herman’s Hermits – No Milk Today (1966)

Les Knack

Une sympathique découverte. Le groupe qui officie en Allemagne sous ce nom n’est autre que ceux qui sont connus en France sous le nom de Faux Frères, des Suisses dans la réalité. Il n’est pas trop étonnant qu’ils aient tenté de percer en Allemagne, car à la même époque, en bons Suisses, ils avaient enregistré deux titres en allemand pour le marché national. Le nom du groupe n’étant pas très porteur pour les germanophones, c’est probablement la raison de ce nom provisoire. La chanson qu’ils interprètent en français se trouve sur le second EP publié par Barclay en France. L’autre est la reprise du « Power Of Love » des Everly Brothers.

Serre-Moi La Main
Power Of Love

2 réflexions sur “Dimanche en quelques manches d’automne (3)

  1. Bonjour M. Boss,
    J’ai la compil 40 Jahre Beat-Club, un extrait quand on sait la quantité et la qualité de cette émission …un monument au regard de ce que la télé française nous proposait !
    Les Faux Frères …je ne savais pas leur existence sous le nom des « Knack » ,
    en revanche, encore une fois, j’ai leur EP « Pourquoi suis-je là »
    avec la reprise Beatles :
    Une Fille Pour Deux Garçons (You Like Me Too Mutch)
    Bon dimanche
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      J’en ai eu passablement de ces cassettes et dvd au sujet d’émissions musicales. Il est vrai que les archives françaises sont assez pauvres, mais je pense que beaucoup sont encore dans les tiroirs, droits d’auteurs ou je ne sais quoi.
      Les Faux Frères, j’avais discuté, il y a très longtemps, plus de 40 ans, avec Jean-Pierre Ska. il m’avait laissé entendre qu’ils avaient fait quelque chose pour la tv allemande. Il n’avait jamais vu la diffusion et il ne savait pas si quelque chose avait été conservé ou même diffusé. Je dois dire que c’est en regardant le clip que j’ai vu que c’était eux, le nom était trompeur. Pour ce qui est de leurs disques, je dois tous les avoir, j’aime bien sans être fan, cela fait un peu Everly Brothers que je préfère. A propos, Don Everly est décédé il y a un peu plus d’un mois, et Barry Ryan aussi, Eloise est en deuil.
      Bonne semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.