En passant

Dimanche en quelques manches d’automne (6)

Les archives de la tv allemande sont d’une richesse exceptionnelle. La principale émission fut Beat-Club de 1965 à 1972. L’Allemagne devint une terre d’accueil pour de nombreux artistes qui n’arrivaient à percer en Angleterre. D’un autre côté, les bases de l’armée américaine stationnées dans le pays créaient un appel d’air pour distraire les GI’s. Ceci avec cela permit un défilé impressionnant d’artistes qui pour quelques-uns réussirent une carrière principalement allemande du point de vue du succès. Et puis il y a encore ceux qui se firent la main en terre allemande avant de connaître un succès international, les Beatles sont les plus connus, mais il y aussi les Searchers, Gerry et les Pacemakers.
L’émission Beat-Club permit à nombre d’entre eux de passer devant les caméras. C’est d’autant plus admirable que ce sont pour certains les seuls documents filmés qui existent d’eux. Le show accueillait aussi des noms très connus de passage en Allemagne et on peut de temps en temps les découvrir dans des titres que l’on ne trouve pas forcément dans la discographie habituelle. En plus, les chansons sont interprétées parfois en vrai live, ce qui fait que les versions sont différentes. Que demander de plus ?
En voici une autre livraison.

Georgie Fame & The Blue Flames – Get Away (1967)

Cat Stevens – Matthew & Son (1967)

The Yardbirds (feat. Jimmy Page) – Shapes Of Things (1967)

Joy & The Hit Kids – What Can I Do Without You (1967)

Ebony Keyes – Sitting In The Rain (1967)

Freddie & The Dreamers – Some Other Guy (1967)

Casey Jones & The Governors – Come On And Dance (1967)

The Animals – See See Rider & Outro (1967)

The Creation – That’s How Strong My Love Is (1966)

The Shapes – Where Have All The Good Times Gone? (1966)

Dave Dee, Dozy, Beaky, Mick & Tich – Hideaway (1966)

The Sorrows – Let Me In (1966)

The Kinks – Im a lover not a fighter (1966)

Stone The Crows – On The Highway

Fanny – Thinking of You (1971) | LIVE

The Doors (without Jim Morrison) – Love Me Two Times (1972)

Manassas (feat. Stephen Stills) – Jam (1972)

Procol Harum – Quite Rightly So (1971)

Van Der Graaf Generator – Darkness (1970)

Patto – Man (1971)

2 réflexions sur “Dimanche en quelques manches d’automne (6)

  1. Bonjour M. Boss,
    Belle suite de ces passages au Beat Club !
    Bien sûr les Doors sans Jim Morrison, puisque décédé en juillet 1971
    Et que de mystères sur sa mort !!
    Bon dimanche
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      A l’évidence ils ont de sacrées archives et majoritairement ce ne sont pas des artistes allemands.
      Les Doors sans JIm ce n’est pas mal non plus, musicalement les socle est là. Je crois qu’il s’occupait surtout des textes. Comme toutes les stars, il y a sans cesse des bruits qui circulent sur les circonstances de sa mort. On sait de sûr qu’il est mort à Paris, pour les reste…
      Bonne semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.