Du jazz sans saké

Toujours étonnants ces Japonais. Et les Japonaises encore plus. Quelques étudiantes de la Takasogo High School, au lieu d’aller draguer les boys après les heures de classe ont décidé de faire partie d’un orchestre de jazz, un big band pour être plus précis. Le Big Friendly Jazz Orchestra, c’est son nom. Elles font ça avec passion et c’est loin d’être de l’amateurisme. En pensant que d’une année à l’autre, les effectifs doivent se plus ou moins se renouveler, quel niveau! Leur répertoire n’est pas très original dans le sens que tous les morceaux sont des standards, très connus pour la plupart. Trève de bla bla, admirons le résultat. Deux morceaux de Charles Mingus « Boogie Stop Shuffle », « Haitian Fight Song », ainsi que « Sing Sing Sing », un morceau que tous les amateurs de Benny Goodman connaissent bien.
De quoi nous en boucher un coin, même un sacré coin.

Regardez bien la jeune fille qui est derrière la batterie, pas celle de cuisine. Allons messieurs les batteurs ne soyez pas jaloux… c’est juste un caprice de jeunesse!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s