En passant

Exploration en terre musicale inconnue (48)

Au temps du vinyle, la production phonographique française est assez minimaliste par rapport à un pays comme les USA. Cela ne veut pas dire qu’elle n’existe pas. Malgré tout, une immense partie de cette production restera dans l’ombre, par manque de soutien de la presse spécialisée, par manque de diffusion radiophonique, par manque promotion. Je me souviens d’avoir vu chez les disquaires des représentants de maison de disques faire la promotion de nouveautés du catalogue. Ils n’avaient rien de différent des autres représentants, sauf qu’ils vendaient ou faisaient la promotion des disques au lieu de brosses ou d’assurances. Il y avait ce qui était en demande, les fameux succès du moment, et des trucs moins connus ou inconnus qu’il fallait essayer de refiler au disquaire en vantant la marchandise, charge à lui d’en souligner les mérites auprès d’une clientèle dont il connaissait les goûts.
Malgré cela une très grande partie de cette production est restée inconnue, ne s’est pas ou mal vendue, c’est en général ces disques qui font le bonheur des encyclopédistes, même certains sont devenus de très estimables pièces de collection. Allons faire un tour dans ces publications dont la plupart vous sont inconnues, autant les chansons que les artistes, à moins que vous n’ayez été un chasseur de disques averti pour quelques uns d’entre eux. Toutes les publication dont je parle ici ont bien été éditées en France et sont uniquement des 45 tours.

1962 – The Lettermen / A Song For Young Love. Assez mal représentés en discographie française, les Lettermen furent quand même un groupe qui visita régulièrement les classements américains. Sur cet second et dernier EP français, on trouve cette mélodie sentimentale et très accessible qui semble avoir été peu mise en lumière dans leur discographie en singles, sinon comme face B. Elle fut repris en France par les Players en instrumental et par Richard Anthony en vocal « Le Ciel Est Si Beau Ce Soir ». Une reprise longtemps inédite a été faite par les Walker Brothers. Même si peu recherchée la discographie française des Lettermen est quand même bien peu présente dans les bacs de collectors.

1971 – Billy Joel / She’s Got A Way. Un de ces disques pas très courants car peu vendus, mais qui sont recherchés car l’artiste est devenu une star postérieurement. A l’époque je ne me rappelle absolument pas d’avoir vu ce disque chez les disquaires. Cela reste quand même un assez modeste collector.

1960 – Jet Quartet / A Pleines Mains. Dans les films style polar années 1950-60, il était assez courant d’avoir du jazz au générique ou en fond sonore, musique qui convient bien à l’ambiance. Dans le film  » A Pleines Mains » dans lequel on trouve notamment Louis Seigner, le générique est bien dans le ton. A ma connaissance, la bande originale n’est jamais parue en disque, mais ce quartet de jazz avec le vibraphoniste Géo Daly en a fait une version que l’on trouve sur un rare EP. C’est un petit collector, mais un des seuls moyens pour se procurer cette mélodie pour ceux qui auraient vu et apprécié le film et sa bande sonore.

1964 – The Pyramids / Penetration. Unique publication en France, ce groupe de surf et son hit américain « Penetration » étonne par deux points. Ils ont le crâne rasé et ils comptent un guitariste noir dans leurs rangs, fait rarissime sinon unique dans la surf music. Cet EP est très rare et assez côté tout en étant excellent.

1963 – Trini Lopez / Sinner Not A Saint. Quand Trini Lopez commença à faire du bruit avec son marteau en 1963, il avait déjà un parcours assez conséquent derrière lui. On profita alors d’aller rechercher un peu tout ce qu’il avait enregistré avant. Columbia sortit un EP avec ce titre sous l’étiquette surf, titre qui a autant de rapport avec cette musique qu’une entrecôte bordelaise. Mais ce titre devient assez mystérieusement un des des plus recherchés de sa discographie. Comparé au reste de sa discographie française, c’est la publication la plus recherchée. Quelques dizaines d’euros pour une copie.

1960 – Huey Piano Smith / Don’t You Know Yokomo. Très rare publication française en EP de ce chanteur noir dont il est presque impossible de ne pas avoir entendu une fois ou l’autre l’un de ses succès, tellement ils furent repris. Par contre, peu pourront citer le nom du créateur. Disque très rare assez bien coté.

1963 – Les Castors & Willy Morgan / Jivaros. Une très belle rareté enregistrée par ce groupe de Dunkerque en pleine période twist. Bonne chance pour en trouver une copie. Il faut aller voir chez les Jivaros.

1962 – Les Daltons & Long Chris / Dalton City. Depuis très longtemps, c’est un de ces instrumentaux que j’écoute toujours avec un réel plaisir, un original composé par le soliste Jean-Pierre Bordi. C’est aussi les débuts de Long Chris, un des premiers potes à Johnny. Une belle rareté difficile à dénicher, un peu moins pour la réédition des années 80. On peut aussi trouver les quatre titres sur une compilation en 25 cm elle aussi très rare, sortie comme l’original sur le label Pacific.

1969 – Ronnie Bird / Sad Soul. Ce single est la plus belle pièce de collection de Ronnie Bird, qui est un peu son testament, car il n’enregistrera plus rien avant longtemps. Il est un de ceux qui assimila le mieux le style anglais, il chante d’ailleuers ici dans cette langue. Nombre de ses reprises n’ont rien à envier aux originaux. Cette pièce dépasse facilement la centaine d’euros.

1964 – Larry Greco / Si Je Meurs Demain. Second EP pour La Voix De Son Maître. Avec le précédent ils constituent deux vraies perles des sixties françaises. Il s’agit de la reprise d’un titre de Gernet Mimms. Sa collaboration comme compositeur lui a permis de débaucher Eddie Vartan pour l’accompagner, et ce dernier fait merveille. Ensuite un petit document, Larry Greco en live en 2009, où justement il interprète deux titres qu’il avait composé pour Johnny, dont l’un est très connu. On reconnaît assez bien sa voix. Il est décédé en 2015.

1964 – Les Monégasques / Psychose. Un des rares producteurs français que l’on peut associer à Joe Meek, est en fait un Suisse, Ken Lean. Il travailla pour Barclay et produisit notamment les Aiglons et les Cyclones. Il avait un certain sens de la recherche sonore et du travail de studio. Viré par Barclay, il passa chez EMi et continua sur sa lancée. Les deux EP de Larry Greco mentionnés ci-dessus sont de son cru. Mais il produisit aussi les Guitares Sèches, Evy, Le Petit Prince, et ici les Monégasques. Dans le titre proposé, on retrouve justement un aperçu de son travail. Un exemplaire de ce disque peut dépasser les 200 euros. Ken Lean se tua en Italie dans un accident de voiture en 1971. Il avait épousé la chanteuse Katty Line devenue pratiquement une star en Italie. Elle se trouvait avec son mari lors de l’accident, elle survécut mais passa 18 mois à l’hôpital ce qui brisa sa carrière.

1959 – Serge Gainsbourg / L’Anthracite. Un des chanteurs français les plus collectionnés et qui aligne aussi une jolie succession de raretés. Il faut considérer que pendant dix ans, ses chansons ont surtout été achetées quand elles étaient chantées par les autres. Le vrai succès venu, on s’intéressa au passé. Ce deuxième EP de 1959 est une belle rareté, dont certains essayent de vendre la réédition à prix d’or.

 

*****

2 réflexions sur “Exploration en terre musicale inconnue (48)

  1. Hello M. Boss,
    Ronnie BIRD à participé avec Antoine à la première partie de la tournée de Chuck Berry à Lyon au défunt Palais d’Hiver en 1966. Il figure sur la « photo du siècle », réalisée par Jean-Marie Périer pour Salut les Copains, regroupant 46 vedettes françaises du « yéyé » en avril 1966.
    Bonne fin de semaine
    cooldan

  2. Hello Cooldan,
    J’ai vu Chuck Berry mais jamais Ronnie Bird, bien qu’il soit passé près d’où j’habite. Mais la pub était tellement discrète, que j’ai loupé. Je connais bien sûr l’affiche, je dois même avoir l’original dans un coin,
    Bon week-end

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.