En passant

Inventaire musical à la Prévert (81)

Ariel Ramirez, Los Fronterizos, Choeurs De La Basílique De Socorro – Misa Criolla, publié en 1964

Changeons un peu de registre et allons voir ce qui se passe dans d’autres musiques, Si vous êtes un peu attentif quand vous fouillez dans les bacs de puces à la recherche de la pièce rare, vous aurez certainement aperçu ce disque bien des fois. Il eut un retentissement international, vendu à un million d’exemplaires au moins, bien que j’avoue ne jamais l’avoir entendu à la radio. L’apparition de ce disque découle d’un événement qui n’a rien à voir avec la musique. Lors du concile Vatican II, initié par un vrai pape progressiste, Jean XXIII, il est décidé d’abandonner le latin comme langue officielle. Exit donc la musique liturgique en latin, on peut l’adapter dans diverses langues et dire la messe de même. Avec le gospel, les Noirs avaient déjà créé un genre musical qui leur était propre, qui n’avait rien d’officiel vu sous l’angle de la religion catholique, mais admise au niveau des religions d’obédience chrétienne. Le musicien classique argentin, Ariel Ramirez, s’empara de cette bonne nouvelle et reprend les airs et chants basiques de la messe catholique en les retravaillant dans le style folklorique local avec des paroles espagnoles. Pour compléter l’album, il ajoute une partie concernant la Nativité en s’inspirant d’airs traditionnels comme le célèbre « Alouette » que l’on connait chez nous via le succès de Gilles Dreu en 1966.
Le disque fait appel à un groupe folklorique, Los Fronterizos, et les Choeurs De La Basílique De Socorro. C’est un mélange entre musique classique, religieuse, tradition, avec tout le charme que peut avoir la musique sud-américaine, celle de nos cousins de là-bas. Ce messe est depuis reprise sous forme d’une sorte de comédie musicale au même titre que « Hair » ou « Tommy », et j’imagine que le public n’est pas moins nombreux.

Kyrie

Gloria

Credo

Sanctus

Agnus Dei

La Anunciación

La Peregrination

El Nacimiento

Los Pastores

Los Reyes Magos

La Huida

Documents

Aleksandra Spicberga, une version moderne de l’Alouette

Elle fait partie de ce redoutable club des 27, c’est à dire ceux qui moururent à cet âge. Chanteuse de R&B, elle connut quelques succès aux USA, mais reste pratiquement inconnue en Europe. C’est dans une certaine logique, car ses enregistrement ne furent pratiquement jamais édité sur ce continent. Une notable exception, cet EP français qui attire les collectionneurs pour une publication qui frise un peu l’exotisme. C’est dans la lignée d’Aretha Franklin.

Linda Jones – Warner Bros. Records – EP 127, publié en 1967, meilleure enchère sur Ebay 228 euros.

Hypnotized

I Can’t Stop Lovin’ My Baby

You Can’t Take It

What Have I Done To Make You Mad

Envies de découvrir autre chose ?

La musique n’a pas de frontières. S’il y a bien un point où je suis très éclectique, c’est assurément la musique. Entre un disque de hard rock et un opéra, pour moi c’est de la musique. C’est la différence qu’il y a entre un plat de haricots et un entrecôte bordelaise, les deux pris dans leur contexte propre peuvent s’avérer délicieux. Je fouille, j’écoute, je trouve, et puis quelquefois je tombe sous le charme. C’est pour moi une quête permanente.
Je vous invite à partager ces découvertes au hasard. Des artistes qui ne font pas forcément la une des médias, mais qui ne sont pas dépourvus d’un certain magnétisme ou plus simplement nous présentent une belle vision musicale.

Même si ce n’est pas trop ma tasse de thé, je dois admettre une certaine admiration pour Charles Trenet. J’hésite toujours un peu entre le Trenet poète et le Trenet drôle, et même un peu surréaliste ou un peu fou. Quoi qu’il en soit, sa discographie presque infinie mérite une redécouverte, certaines chansons n’ont pas pris un ride au niveau des paroles, un peu moins musicalement sans doute. Faire un choix de quelques chansons relève du plus pur arbitraire. Toutefois en voici quelques unes que j’aime bien.

Charles Trenet

En Quittant La Ville

Vous Oubliez Votre Cheval

Débit De L’Eau, Débit De Lait

Dans Les Pharmacies

La Folle Complainte

Mes Jeunes Années

Le Jardin Extraordinaire

2 réflexions sur “Inventaire musical à la Prévert (81)

  1. Bonjour M. Boss,
    Très belle version « d’Alouette  » par Aleksandra Spicberga
    Oui dans la lignée d’ Aretha Franklin, Linda Jones a repris (entre autres) sur un SP français  » Yesterday » des Beatles

    Pour Charles TRENET, certaines chansons , je ne les connaissais même pas, ceci dit, ses chansons font parties du patrimoine musical français et ne doivent pas être oubliées, même si le personnage a été décrié concernant certains agissements, mais aucun jugement de ma part sur ça , la musique et les chansons pour moi, sont ce qui doit rester.
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Merci pour le lien, je ne connaissais pas cette version et c’est plutôt réussi, je n’ai jamais vu ce single.
      Trenet est un des immortels de la chanson française, son oeuvre mérite un détour, sa vie privée est secondaire. Ils sont des gens comme les autres avec leurs forces et leur faiblesses.
      Bonne fin de semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.