Jeter une bouteille musicale à la mer (4)

Allons faire un tour en Angleterre, le pays qui réussit à battre les USA avec leurs propres armes. Oui, les Beatles et tout ça, musiques essentiellement inspirées ou copiées chez les rivaux. Il n’en reste pas moins que les obscurités anglaises valent bien celles des cousins. Un petit tour pour en dénicher quelques unes.

The Wheels – British Freak Beat – GB mid sixties

Autant méconnus qu’extravagants, l’histoire de ce groupe irlandais émigré en Angleterre est très liée à celle des fameux Them, responsables du non moins fameux « Gloria ». Van Morrison fit un instant partie de ce groupe comme saxophoniste. Musicalement pas très différents, la même hargne, le même punch. Trois 45 tours très obscurs dont un est remarquable, le second, avec un titre qui eut l’honneur d’être repris   par les légendaires Shadows Of Knight « Bad Little Woman » et « Roadblock », pas très loin du « Mystic Eyes » des Them. Quel disque!!!

The Black Knights  – – British Beat – GB mid sixties

Certains groupes imitèrent tellement bien les Beatles que l’on pourrait croire que c’est eux. Si je vous disais que c’est un inédit des Beatles à leur débuts, vous me croiriez. Et pourtant…

The High Numbers – British Beat – GB mid sixties

On peut connaître  les Who et pas ceux-ci. C’est pourtant les mêmes, leur tout premier disque sous un autre nom. Un petit 45 tours à la valeur énorme financièrement parlant, vendu au moins à quelques dizaines d’exemplaires, c’est dire s’il est rare maintenant. Succulent, basique et très vintage. Voici les deux faces.

Exotisme – Pour les connaisseurs, vous remarquerez que le second titre est un pompage de « Got Love If You Want It » de Slim Harpo, alors assez populaire dans la version qu’en firent les Yardbirds sur l’album « Five Live » , Hou la honte!

Peter Jay & Jaywalkers –   British Rock – GB sixties première moitié

Certains groupes en mal d’inspiration reprennent des airs célèbres . Même si les groupe est anglais vous connaissez cet air bien français… Version rock!

Migil Five – British Blue Beat –  GB sixties première moitié

Certains artistes explosent pour mieux retourner à l’obscurité, même les nostalgiques oublient de les remttre à l’honneur.  Une chanson qui fut un tube pour eux et un très gros succès pour un artiste français que je ne nommerai pas. Tous les fans sixties la connaissent. Ah oui encore une chose, on peut appeler ça du ska, mais version vintage.

Jimmy Page – British Freak Beat –  – GB mid sixties

Mais oui, c’est lui le guitariste de Led Zeppelin, alors un musicien de studio réputé, qui tenta cette première aventure  en solo et se planta complètement. Ce titre est très inspiré de « Revenge », qui figurait sur le premier album des Kinks, dont Page s’attribua l’écriture, mais qui est probablement de la plume d’un autre Page, Larry, futur producteur des Troggs.

The Sorrwos –  British Freak Beat – GB mid sixties

Encore et toujours  l’un de mes groupes préférés. Un son splendide et une maestria grosse comme ça. Ils eurent un petit succès d’estime avec le premier titre. Le second est un titre sauvage, démentiel. Le troisième  est simplement délectable. Qui est capable de nous balancer des titres comme ça aujourd’hui?

The Action – British Mods Beat – GB  sixties seconde moîtié

Ce groupe, dans la mouvance des Mods, opposée aux rockers, est très connu des… collectionneurs. La moindre de leurs petites pièces atteint de belle sommes. A part ça, c’est   un grand groupe qui eut le même producteur que les Beatles, mais moins de retentissement. A redécouvrir d’urgence.

The Artwoods –  British R’n’b – GB  sixties seconde moîtié

Ronnie Wood guitariste des Rolling Stones avait un frère batteur, Art, qui donna son nom à cet excellent groupe. Jon Lord, futur Deep Purple en fit aussi partie. Gros succès sur scène, mais très limité au niveau disques. Quelques perles qui méritent notre attention.

INSPIRATIONS

D’autres, bien plus tard ou juste plus tard, sont encore sous le charme et les mettent à leur répertoire. Rien ne se perd…

La reprise des Shadows of Kinght du fameux titre des Wheels, plus soft, plus garage

En français le truc des Sorrows devient « Comme Au Poker » par le très grand Larry Greco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s