Le Boss détective été 2016

Sur les traces du nylon offert aux regards

22 011716 11h

Vous n’êtes pas sans l’ignorer, mais tout ou à peu près ce que vous faites sur la Toile n’est pas à l’abri du pistage. Tant que vous restez dans certaines limites, vous n’avez rien à craindre. Ce n’est pas en postant des photos des fleurs de votre jardin que vous risquez des ennuis. Mais dès que l’on s’aventure sur certains chemins un peu plus visibles, vous ne savez pas qui peut avoir intérêt à vous nuire. Vous êtes Monsieur Dupond, vous habitez à Trou-la-Chaussette, rue des Petits Moutardiers no 6, c’est très bien. Votre passion est la pêche que vous pratiquez en amateur éclairé, et justement dimanche vous avez fait une prise que même à Marseille on n’oserait pas raconter tant on aurait peur de passer pour un blagueur. Pourtant, cette prise est bien réelle et pour le prouver vous allez la prendre en photo et la mettre sur votre page Facebook. Pour faire plaisir au petit, qui vous a aidé à sortir le poisson, vous allez le faire poser avec la prise. Ah qu’il est fier ce petit avec cette prise et quel sourire, cela vous voudra un tas de like!

Ouaais,  mais une personne pas recommandable du tout peut aussi admirer la photo et trouver un tas de qualités au sourire de votre chérubin et s’y intéresser d’un peu plus près. Vous me voyez venir et vous voyez aussi le panneau que j’agite sur lequel il est inscrit: danger! Mais comme je sais que vous êtes une personne très sérieuse, vous allez vous comporter de manière adéquate. Bravo!

Sans aller dans les extrêmes, on ne sait pas vraiment quels sont les critères de sélection choisis pour nuire à une personne, c’est très variable. Du moment qu’on se pose un peu trop sur la Toile, tout en croyant que l’on va rester bien anonyme et que personne ne nous trouvera. C’est encore à voir avec l’exemple que je vais développer pour vous dans la suite de l’article.

Je vais prendre le cas d’une personne un peu exhibitionniste, qui publie ses vidéos sur la Toile, dont je ne savais absolument rien avant de m’intéresser d’un peu plus près à son cas. Je suis arrivé très bien à la situer, à des centaines de kilomètres, sans bouger de ma place, rien qu’en auscultant ses vidéos. Cela m’a pris une bonne heure, je ne sais pas le nom de cette personne, mais je sais où éventuellement je pourrais la trouver, ce qui d’ailleurs ne m’intéresse absolument pas, mais cela pourrait être le cas. 

Cette personne pratique un exhibitionnisme soft et montre de temps en temps son visage. Sa spécialité, c’est de se mettre au bord d’une route, dans un arrêt de bus, où pas mal de véhicules passent. Elle porte un robe légère, toujours des bas avec un porte-jarretelles. Comme le coin où elle habite m’a l’air particulièrement venteux, la jupe se soulève de temps en temps, laissant voir ce qu’il y a dessous. Cela peut passer pour un « accident », mais quand on additionne des heures de ce genre de vidéos, ce n’est plus tout à fait le cas. J’imagine le conducteur de voiture s’attardant sur le spectacle et perdant le contrôle de sa machine au vu du spectacle. La personne pratique aussi de temps en temps son art dans les magasins, là il y a sans doute moins à redire, on peut regarder sans enfoncer le cul de la bagnole qui nous précède. Sans doute plus osé, elle s’affiche en sous-vêtements et sans manteau dans des endroits sans doute déserts à ce moment-là, mais qui n’en sont pas moins des endroits publics. Je sais pas, et je m’en fous, ce que dit la loi du pays concerné sur ce genre de comportement, mais on peut imaginer que ce n’est pas encouragé, du moins en grande quantité. 

Alors, je vais vous montrer par l’illustration comme je suis arrivé à mes conclusions. On peut imaginer que dans certains cas, tout à fait différents, un flic se mette en piste. Par exemple, il y a des cas de petits malins qui filment leurs gros excès de vitesses sur la route et… qui se font attraper! Je suppose qu’il ne font pas autrement que moi. 

22 011716 1a

22 011716 3c

Voilà le genre de visions que vous pourriez avoir si vous passiez par là. Remarquez que le slip sur la seconde photo affiche une tête de mort, peut-être un zone dangereuse… ouarffff!

Evidemment, cela pourrait être n’importe où. En regardant les vidéos de manière générale, je vais avoir un premier indice de localisation, les voitures roulent à gauche, donc c’est probablement en Angleterre. Un second indice me sera donné en regardant une vidéo précise.

Celle-ci… 

22 011716 2b

Un camion passe, en arrêtant la vidéo, je peux saisir certains détails. Recherche sur la Toile, ce qui me donne ceci:

22 011716 4d

Bien joué, le logo est le même ainsi que le numéro de téléphone. C’est bien un camion de cette société et l’on peut voir que c’est basé à Norwich en Angleterre. Cela donne une direction. Mais le camion peut se balader assez loin de la ville, c’est encore vague. Mais il n’est probablement pas en Australie. Une autre vidéo va me donner un indice plus précis:

22 011716 5c

Il s’agit d’un bus d’une compagnie de transport. Recherche, cela confirme qu’il existe bien une compagnie de ce nom à Norwich. Bien plus important c’est le numéro du bus, le 61. Ce n’est pas très visible ici, mais il y a le nom d’une destination qui est Southwold. Je prends le plan de la compagnie et je garde ce qui m’intéresse:

22 011716 6d

Il y a effectivement un bus no 61 qui va à Southwold. C’est donc probablement une localité qui se trouve le long de cette ligne, mais c’est encore peu précis, il doit y avoir une multitude d’arrêts. J’ai besoin d’avoir une localisation plus précise. C’est une autre vidéo qui va m’aider, celle qui concerne une exhibition dans un magasin avec un passage filmé dans la rue…

22 011716 7e

Pour ne pas nuire à la personne, ce n’est pas mon intention, je vais me faire un peu plus discret dans mon descriptif et masquer certains indices. Grâce à l’enseigne d’un nom d’hôtel au centre de la photo, j’ai pu situer la ville. Comme le nom de cette hôtel doit être aussi courant en Angleterre que l’hôtel de France en France, il m’a fallu attraper un no de téléphone mentionné sur une des pancartes à droite de la partie masquée. Remarquez que la personne qui nous intéresse a son manteau ouvert et l’on peut voir son slip et ses bas. Le résultat m’a donné le nom d’un lieu et une adresse. Exploration sur Streetview:

22 011716 8f

C’est bien ici! Ayant probablement situé le lieu, il me fallait l’arrêt du bus, en fait il doit y en avoir des dizaines et des dizaines. Pour être sûr de mon coup, toujours à travers Streetview, j’ai supposé un parcours possible emprunté par le bus 61. Ce n’est pas trop difficile, les arrêts de transports publics sont mentionnés, mais il peut y avoir plusieurs lignes de bus, c’est pour cela que j’ai imaginé un parcours plutôt interurbain et j’avais raison. Reprenons une vidéo avec des détails significatifs et une petite exhib…

22 011716 9g

Regardez le mur à gauche et ses dessins particuliers, suivi d’un mur blanc plus petit. L’arbre qui se trouve juste après, le petit carré d’herbe  avec un panneau. A droite, la maison avec les volets blancs et la lampadaire juste devant. Comparez avec la photo ci-dessous.

22 011716 10h

Comme vous pouvez le constater, il s’agit bien du même endroit, vu sous un angle un peu différent, mais maintenant je sais où c’est. Evidemment, cela ne me donne, ni le nom, ni l’adresse de la personne, mais j’ai quand même des indices assez précis sur les lieux où la personne opère. A supposer que j’aie un compte à régler avec cette personne, j’ai quand même de fortes chances de la trouver avec un peu de patience. 

Ce que j’ai fait là, tout le monde peut le faire avec un peu d’observations et de déductions. J’ai eu un peu l’impression de jouer au détective ou de jouer au Cluedo, ou d’être Jérôme Lange dans le Manoir de Mortevielle, un des premiers jeux de détectives sur ordinateur sorti en 1987. Vous admettrez que cela peut représenter un certain danger. Un maniaque pourrait très bien exploiter ces vidéos à des fins douteuses ou par un « fan » un peu trop démonstratif. 

A mon avis, ces vidéos n’étaient pas destinées dans un premier temps a être diffusées sur un mode tout public, plutôt sur un site fermé de films et contributions coquins. Pour une raison ou pour une autre, quelqu’un les a mises de manière plus visible ailleurs. C’est aussi un risque que l’on doit mesurer, surtout quand ce n’est pas de l’érotisme que l’on pourrait qualifier d’innocent. Ici, ce n’est pas tellement le fait de montrer bas et jarretelles qui est discutable, mais plutôt le contexte dans lequel il est fait, visible par n’importe quel passant au volant d’une voiture ou piéton passant par là. Ce n’est pas tout à fait innocent. 

Il va sans dire que je communiquerai pas où trouver ces vidéos, à vous de les chercher… eh oui, commencez vous aussi votre travail de détective!

4 réflexions sur “Le Boss détective été 2016

  1. Bravo Boss pour cette enquête et toutes ces observations rondement menées.
    La passion pousse très loin le soucis du détail.
    Un vrai régal!
    Daniel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s