En passant

En attendant le premier…

Un peu de musique pour patienter, quelques souvenirs et découvertes pour remplir les oreilles…

RHR, initiales pour Troy Renfern, Jack J Hutchinson, Mike Ross, forment un groupe anglais de trois guitaristes dont le principal est Troy Renfern qui vient du blues et qui joue parfois de la slide guitar. Ils ont sorti l’année passé un splendide album « Mahogany Drift » aux influences diverses. Musique plutôt hargneuse dans certains titres, on peut y voir l’ombre des Stooges ou celle d’Hendrix, ou alors des lignes plus mélodiques teintées de folk avec un vocal plutôt hard rock. Je dois dire que j’aime beaucoup cette musique qui sans être révolutionnaire ne manque pas d’une certaine originalité. Je vous propose deux extraits de cet album, dont le second est un clip de promotion en playback et le premier magnifie bien ce que l’on peut faire avec une guitare branchée sur courant continu.. A écouter sans modération

Wilko Johnson est un de ces guitaristes qui s’illustrent par leur originalité. Elève de Mick Green des Pirates de Johnny Kidd, il aime bien manipuler sur sa guitare rythmique et solo, mais simultanément, il assume donc deux rôles. Il fit d’abord toute l’originalité de Dr Feelgood, un groupe qui fit pousser des soupirs de soulagement à votre serviteur, puis quand il les quitta, il monta Solid Senders le temps d’un album, En voici un extrait « Signboard », un titre que j’écoute depuis 40 ans, car j’adore l’ambiance qui y règne.

Ce qu’il y a de bien en musique quand on s’y connaît un peu, les enchaînements viennent tout seuls. J’ai mentionné le nom de Mick Green dans le clip précédent, eh bien le voici en compagnie d’un autre Green, Peter, à l’origine guitariste de John Mayall et Fleetwood Mac. Mais il y a encore un enchaînement avec Wilko Johnson, car nous trouvons ici aussi, Gypie Mayo, qui fut le second guitariste de Dr Feelgood. Comme j’ai très bien connu ce dernier alors qu’il était guitariste des Yardbirds, j’ai amené une copie vinyle de cet album pour qu’il la signe. Il s’est fendu d’un grand sourire en précisant que le lui rappelais de très bons souvenirs. Il a ajouté que c’était de la musique d… mais je pense que l’on pouvait prendre cela comme un compliment. En effet c’est assez spécial, mais c’est vachement plus intéressant à écouter qu’une intégrale de Mireille Mathieu, même en remastérisé en 32 bits. Voici un extrait aussi fameux que fumant et encore une ambiance particulière.

Pour moi ce n’est pas une découverte, mais pour vous il se pourrait que ce soit le contraire. Dans les sixties, la pop music s’intéressa à la musique orientale tendance arabe. Alors il était naturel que les artistes arabes fassent aussi de la pop. Peu de noms sont connus chez nous, mais voici l’un des plus célèbres, originaire de Turquie, Erkin Koray. Le genre de musique à écouter  avec un bon thé à la menthe et quelques dattes, même si elles ne font pas date dans l’histoire des dattes… et il chante toujours !

Malgré toutes les techniques d’enregistrement modernes, il y a des artistes qui se donnent la peine d’enregistrer des trucs que l’on pourrait faire passer pour un inédit enregistré dans les sixties, tellement le son semble d’époque. On peut imaginer cela enregistré par les Troggs, cela sonne assez semblable pour certains titres. Mais non c’est Miss Loudella Black, c’est bon comme en ce temps-là dis !

Un de ces titres qui traînent depuis plus de 50 ans collé à mes semelles. Je n’ai pas compté les écoutes, mais il est à coup sûr classe dans les 50 premiers. Et la voix de Mike Harrison n’y est certainement pas pour rien. Ah oui, le groupe est devenu plus connu sous le nom de Spooky Tooth, mais cela n’enlève rien son charme.

La pop music essaya souvent de se mélanger avec la musique classique avec des réussites diverses. En 1972, j’ai découvert cet album du groupe allemand Wallenstein, qui fut un enchantement pour moi. Mélange de classique et de planant, quand j’écoute cela maintenant, je me dis qu’on est dans une période musicale très pauvre au niveau création.

Le célèbre « Pénitencier » a été assaisonné avec bien des sauces, mais pas trop souvent en rockabilly. En voici une sympathique vision.

Toujours rock, une reprise assez originale du l’incontournable « Brand New Cadillac » de Vince Taylor, c’est fabriqué à Hong Kong.

*****

4 réflexions sur “En attendant le premier…

  1. Bonjour M.Boss,
    Tout à fait d’accord quand vous dites qu’on est dans une période musicale très pauvre au niveau création.!!
    Pour le groupe Wallenstein je possède l’album Blue Eyed Boys avec le titre « Don’t Let It Be  » mais je pense pas que ce soit un pied de nez au « Let It Be » des Beatles
    quoique …sait on jamais ??….
    Bon dimanche
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      Pour Wallenstein, je ne sais pas, c’est peut-être un truc comme « Let It Bleed » pour les Rolling Stones, les artistes s’amusent parfois à en rembarrer d’autres, bien que dans le match Beatles – Stones, il s’agissait plutôt d’une admiration réciproque.
      En roulant cet après-midi, une station de radio présentait « les meilleurs » publications de l’année, c’était d’un navrant. Le grand problème, je ne sais pas comment ces artistes survivront, tout est en téléchargement, peu de gens achètent encore des supports physiques. Heureusement nos bons vieux vinyles traversent les tempêtes.
      Bon début de semaine

  2. Hello M. Boss,
    Oui nos vinyls reprennent du poil de la bête comme on dit …le retour à l’objet ??
    à une image de marque ?? …..à suivre ! même si je me demande ce que feront mes enfants de mes vinyls après moi ????
    Bon début de semaine
    cooldan

  3. Hello Cooldan,
    Il y a indéniablement un retour au vinyle. Récemment c’était presque une émeute là ou j’habite, lors d’une vente de bibliothèque qui liquidait ses pièces après les avoir numérisées. Pas grand chose d’intéressant pour les anciens, mais pour les débutants, c’était plus intéressant.
    Pour mes vinyles, je suis un peu dans le même cas, mais mes enfants savent parfaitement que cela a de la valeur. Je fixerai un prix global pour le tout, pas de ventes à la pièce, à ne pas céder en-dessous du prix, s’il y a des intéressés. Le fric sera pour eux. Mais il faut que je réfléchisse sérieusement au problème.
    Bon début de semaine

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.