Pour le plaisir des z’yeux

Une chose presque impensable il y a 50 ans, les défilés de lingerie sont devenus à la mode, on y va comme on va au salon de l’auto. Bien sûr, les belles carrosseries sont d’un style un peu différent. Celles-là on ne peut pas les prendre pour faire un tour d’essai et la maison ne donne pas des détails sur la consommation au 100km, ni une garantie totale de trois ans, pièces et main d’oeuvre. Si le mari ou l’amant hésite bien à suivre sa belle pour aller faire les commissions, je crois qu’il ne dira pas non, si elle veut aller dans ce genre de manifestation. Même il marchera tellement vite que la pauvre aura de la peine à le suivre. N’est-ce pas Messiers?
Les moeurs ont bien changé. Maintenant on se retrouve entre copines dans ces fameuses réunions à domicile, on teste le modèle qui fera sans doute mousser monsieur, sagement parti ce soir-là à son club de boules, ou simplement resté à la maison si bobonne était partie chez la copine organisatrice. Ah que je voudrais être un mouche, comme dirait l’autre, pour savoir ce qui se dit dans ce genre de réunions. Bon comme je n’en suis pas une, et qu’en fin de compte je ne le regrette pas, allons voir un bout de défilé de chez Ars Vivendi, en plus le fond musical est bon. Suivez-bien les attitudes des spectateurs, elle sont riches d’enseignements. J’ai sélectionné la partie la plus intéressante, si vous voyez ce que je veux dire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s