Une bonne bouffe pour le couple et un dessert pour les spectateurs

L’apéritif du vendredi

Le plat de résistance

A cette époque, je sortais avec un fille que j’appellerai Alice. Elle fut déjà l’héroïne d’une histoire précédente. De toutes mes anciennes copines, c’est celle-là qui était la plus démonstrative en matière de sous-vêtements sexy. Chaque fois que nous nous retrouvions, je pouvais compter sur sa participation active à mes petits fantasmes. Ce jour-là elle était venue chez moi en fin de matinée, nous avions décidé de faire un peu de shopping et pour la soirée je lui avais réservé une petite surprise. Elle s’était assise sur le divan et je savais ce qu’elle attendait. Elle adorait que je vienne à la découverte de sa tenue du jour, enfin celle qui figurait en dessous. C’était une sorte de rituel auquel elle prenait, je crois, autant de plaisir que moi. Pour ce coup je découvris, ça je le savais déjà, des bas noirs tenus par un porte-jarretelles blanc et une petite culotte assortie. J’ai toujours adoré le jeu du noir et du blanc en matière de parures sexy. Je passe sur les détails qui suivirent et nous sommes partis pour un lunch, histoire de se caler l’estomac. Alors qu’elle montait dans ma voiture, mon voisin sortit et regarda attentivement la scène, je crois qu’il s’est rincé l’oeil, car Lise devait avoir quelques flottements pour entrer sa robe ample et ses bottes noires dans la voiture. Tant mieux pour lui, car sa femme devait porter des trucs sexy chaque fois qu’il neigeait en plein juillet ou alors elle les cachait bien. L’après-midi se passa agréablement et nous arrivons à la surprise du soir.


J’avais décidé de l’emmener dans un très bon restaurant. Je me targue de faire partie des personnes qui savent encore faire honneur à l’art de bien manger, on me fait remarquer en rigolant que je parle souvent de bouffe. Eh bien c’est vrai, les bas nylon, la musique, la gastronomie font partie intégrante des plaisirs de ma vie. J’avais choisi un restaurant qui alliait décor et bonne table. Un vieux moulin historique aménagé en restaurant avec des petits salons plus ou moins intimes. Je ne me souviens plus très bien de ce que nous avons mangé, mais ce n’était certainement pas un hamburger. Par contre la suite je m’en souviens très bien. Après le repas, nous sommes allés au bar pour un dernier verre. Endroit plutôt bien fréquenté par une clientèle assez sélecte sans sombrer dans le snobisme. Nous étions assis au bar sur ces fameux tabourets haut perchés. En descendant pour partir, Lise a fait in looping et s’est retrouvée parterre les fesses un peu à l’air. Bien sûr, tout le monde avait les yeux fixés sur elle. Nul n’ignorait qu’elle portait dans bas et un magnifique porte-jarretelles blanc. Heureusement un tapis très épais avait bien amorti la chute. Elle se releva bien vite sans que j’ai eu le temps de l’aider, digne d’un lever dans une caserne de régiment. Son visage ressemblait à un tomate, du moins pour la couleur, ce qui ne l’empêcha de sortir dignement. En regardant dans la salle, je vis pas mal de sourires et même un type qui me fit un signe du bras la main serrée le pouce en l’air. Eh bien Lise, je ne sais pas ou tu es maintenant, il ne m’étonnerait pas que tu passes un jour sur cette page. Tu te reconnaîtras et sans doute tu penseras comme moi, il fallait bien que cette histoire se termine par une chute.

4 réflexions sur “Une bonne bouffe pour le couple et un dessert pour les spectateurs

  1. Bonsoir Mr Boss,

    C’est très sympa à vous de nous faire partager ces moments délicieux, où la convivialité est truffée d’anecdotes. Merci.
    Peter Pan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s