En passant

Inventaire musical à la Prévert (113)

Rares Explorations

On ne peut pas dire que le prix attient par un disque de collection soit le reflet exact de sa qualité musicale. Mais il est un fait certain que quelques disques que l’on peut qualifier de plutôt rares peuvent atteindre de jolies sommes. Il faut distinguer la pièce rare d’une star, de celle d’un artiste qui l’est beaucoup moins. Dans cette catégorie, combiné avec la rareté, on peut en déduire une certaine reconnaissance envers l’artiste. Il paraît assez évident qu’un acheteur ne va pas dépenser une somme conséquente pour un disque qu’il déteste.
Explorons un peu ces disques, dont les noms n’évoquent pas forcément des cris d’enthousiasme chez tout le monde, mais qui sont des références pour des mélomanes branchés. Ceux qui ne connaissent peuvent toujours écouter et découvrir. Sous d’autres auspices, ils auraient pu devenir des grosses ventes. J’ai souvent constaté que les préférences musicales de pas mal de gens s’arrêtaient à ce que les médias pouvaient diffuser. C’est é quelque part une prison dont il faut s’évader.

Artiste : Waterloo
Titre : First Battle
Genre : pop progressive belge
Label : Vogue
No Catalogue : CLPVB 016
Année : 1970
Pays : Belgique
Meilleure enchère sur Ebay : 2118 euros
Note : A l’époque le disque n’est sirti qu’en Belgique. Il existe depuis des rééditions er aussi des bootlegs.

La Belgique peut aussi produire des artistes qui deviennent prisés par les collectionneurs du monde entier. La pop y a été assez active durant les années de braise. Waterloo est une formation assez éphémère qui eut l’occasion de présenter quelques simples et surtout un album qui fait référence. Le contenu n’est peut être pas une révolution musicale au niveau du style, on peut sentir des influences, volontaires ou pas, de Deep Purple ou Jethro Tull. Rappelons quand même que ces groupes n’étaient pas encore tout à fait au sommet de leur succès en 1970, ils étaient connus sans être tout à fait des icônes. Et puis Waterloo ne demande rien à personne, tout l’album est fait d’originaux et on ne peut pas qu’ils n’ont pas ce petit truc magique qui attire aujourd’hui les fondus du genre. Allez. vite une bière !

Meet Again

Why May I Not Know

Tumblin’ Jack

Black Born Children

Life

Problems

Why Don’t You Follow Me

Guy In The Neighbourhood

Diary Of An Old Man

 Home Again

Documents

Des archives musicales, peu importe le pays, de la télévision durant les sixties

Les Rolling Stones s’amusent…

Les Beatles arrivent…

La pochette annonce la couleur, ce disque a été publié en France, car il s’agit de la version originale d’un succès de Richard Anthony « Donne-Moi Ma Chance ». La version originale est interprétée par Babs Tino, une chanteuse qui disparut aussi vite qu’elle était venue. La chanson est une composition du célèbre Burt Bacharach. Comme c’était parfois le cas en France, pour publier un EP on avait seulement deux titres à disposition, alors on partageait en présentant un autre artiste sur l’autre face. Ici, il s’agit d’Helen Troy une chanteuse noire de soul music qui a également complètement disparu de la circulation.

Babs Tino / Helen Troy – Kapp 214 019, publié en 1963, meilleure enchère sur Ebay 117 euros.

Babs Tino – Too Late To Worry

Babs Tino – Forgive Me

Helen Troy – How Could You

Helen Troy –  I Think I Love You

Documents

Un adaptation moins connue par la Canadienne Rosita Salvador, admirez la poitrine !

Redis-Le Moi, adaptation française par Claire Ferval de « Forgive Me »

LES DISQUES QUI N’EXISTENT PAS

Rêvons un peu. Les amateurs de vinyles sont par défaut des insatisfaits. Quand vous écoutez un album, je suis sûr qu’il vous paraît imparfait, il y a pratiquement toujours deux ou trois titres qui vous plaisent moins que les autres ou seulement deux qui vous plaisent. Le phénomène va se répéter si vous avez plusieurs albums d’une même artiste, vous adorez deux titres du premier, trois du second, un du troisième etc… cela peut aussi entrer en ligne de compte pour des 45 tours EP avec quatre titres. Quel est pour vous le disque parfait qu’il contienne quatre ou douze titres ? C’est ce que j’ai imaginé pour moi, je suis heureusement le personne qui connaît le mieux mes goûts. Alors voici des publications qui n’existent que dans mon imagination. Et comme j’aime le graphisme la pochette est également sortie d’un songe…

San Francisco…

Laugh Laugh

That’s Allright

They’ll Make You Cry

The Wolf Of Velvet Fortune

Documents

The Beau Brummels – Don’t Talk To Strangers, TV US 1965

Interview + Just A Little, TV US 1965

2 réflexions sur “Inventaire musical à la Prévert (113)

  1. Bonjour M. Boss,
    Waterloo ….morne plaine pour moi, je ne connaissais pas , mais plus maintenant, et ça s’écoute volontiers !
    Rosita Salvador , le Soutien Gorge Pointu, grand Classique de la Lingerie Vintage, pour le plus grand bonheur des amoureuses et amoureux de Look Rétro.!!!
    The Beau Brummels, j’avoue peut être par goût, je suis passé un peu à côté
    Bonne semaine
    cooldan

    • Hello Cooldan,
      En effet Waterloo, c’est plutôt plaisant, cela se laisse écouter.
      Rosita Salvador devait intéresser la défense nationale avec ses obus!
      Les Beau Brummels ont eu la réputation, avec les Byrds, de contrer l’invasion anglaise en s’inspirant d’eux. J’étais à l’époque remonté vers eux suite à la reprise de « Laugh Laugh » Noël Deschamps (Passe Ton Chemin). J’ai toujours bien aimé, ils font partie de l’histoire.
      Bonne suite de semaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.