Machins et trucs un peu dédaignés

Avec la pléthore de disques sortis depuis que le vinyle existe, il est bien difficile de se rappeler du moindre truc qui parsemait les sillons des disques. Heureusement, il y a quelques admirateurs un peu plus curieux que les autres et qui sont là, (mais jusqu’à quand?), pour remonter quelques obscurités en surface. Ce sera plus tard le travail des historiens de rappeler ceci ou cela. En attendant, je vais vous exhumer quelques chansons qui ne sont que dans les souvenirs des fans ou des spécialistes, mais de loin de pas tous les passants dans la rue.

Heinz Burt, un Allemand d’origine, fit partie comme bassiste des célèbres Tornados dont le hit « Telstar » se vendit à des millions d’exemplaires. Poussé par le producteur Joe Meek, il tenta une carrière en solo qui ne débuta pas trop mal avec son hit « Just Like Eddie ». Je vous propose ici sa première tentative qui fut un bide total « Dreams Do Come True ». Ce disque est aisément identifiable comme étant une production de Joe Meek avec ce son si typique. Heureusement il existe un clip de cette chanson extrait du film « Farewell Performance ». Je trouve que cette chanson méritait mieux que son insuccès flagrant.

Sous l’étrange nom de Blonde On Blonde, le groupe sortit en 1969 en album pour le label Pye en Angleterre. Il y a une ou deux reprises dont « No Sleep Blues » emprunté à l’Incredible String Band, dans une version plus électrique. Malgré cet intéressant album, ce groupe est resté dans une obscurité relative.

Le groupe Art est la transition entre the Vip’s et Spooky Tooth. En 1967, ils publient un album sur le label Island qui contient quelques belles pièces. La chanson que je vous propose « Rome Take Away Three », un original, est dans mes écoutes régulières depuis plus de 50 ans. J’aime tout dans ce titre le vocal du génial Mike Harrison (RIP), le piano, la guitare, la splendide ligne de basse, la batterie. C’est personnel, mais c’est inoubliable donc je n’ai pas oublié.

Même si un artiste est très connu, il y a certains de leurs titres qui le sont beaucoup moins et que pratiquement personne ne connaît. Les Everly Brothers n’y échappent pas. Qui connaît ou se rappelle de « Nancy’s Minuet », un titre qui est pourtant d’une grande classe. A découvrir et surtout ne pas oublier…

J’avais trouvé ce titre sur une compilation garage par un groupe qui s’appelle les Galaboochees, avec un titre typique de ce style et que j’adore malgré qu’il soit très peu connu. Mais j’ai un gag à raconter à propos de ce groupe. Quand je vais dans un magasin de musique, je n’ai en principe pas besoin des conseils d’un vendeur ou d’une vendeuse. Alors que je cherchais je ne sais quoi dans un endroit attitré, une vendeuse me tournait autour sans arrêt et finit par me demander ce que je cherchais : « je cherche un disque des Gallaboochees ». Perplexe, elle me répondit : « je crois qu’on ne l’a plus en stock! ». Ah ben tiens, elle connaissait bien son métier, un véritable encyclopédie.

On pourrait dire la même chose pour John Lee Hooker, si son « Boom Boom » totalise des millions de vues, cette chanson-ci est nettement moins connue, seuls quelques spécialiste la connaissent. C’est pourtant du blues authentique, très traditionnel, du blues qui vous fout le cafard joyeux, c’est un des buts de cette musique.

Les chansons que l’on qualifie de standards dans tel ou tel style de musique, ont ceci d’un peu ennuyeux, c’est qu’elle se ressemblent un peu toutes. Quelquefois un petit malin arrive à en faire quelque chose de complètement différent, presque une autre chanson. Un des plus célèbres blues est le fameux « Hoochie Coochie Man », dont il existe des centaines de versions assez semblables. Le groupe hollandais Johnny Kendall & Heralds a pu insuffler à ce blues au rythme pesant et lent, un approche très beat et rapide. C’est un régal que je cite en exemple chaque fois que j’en ai l’occasion.

Même résultat pour le « Boom Boom » de John Lee Hooker, avec CCS, le groupe du talentueux Alexis Korner.

Qui se souvient encore de la série Bonanza? Le fameux Lorne Greene, un des acteurs, eut un gros hit aux USA avec son « Ringo » musique d’inspiration western. Il a eu la bonne idée d’en enregistrer une version en français, plus de 50 ans après, c’est toujours aussi sympa.

Un air celtique transformé en un truc planant. Peu connu en dehors de la Bretagne, Denez Prigent est un chanteur admirable de classe et de sensibilité.

Ca c’est un disque en pressage italien que j’avais trouvé chez un petit disquaire à Salo, au bord du lac de Garde en Italie pendant mes vacances de 1978. Je ne connaissais absolument pas ce groupe originaire de la Californie. J’ai été très étonné quand je l’ai écouté et je dois avouer que j’ai été emballé. De belles harmonies vocales, une mélodie aguichante, un instrument qui pourrait être de la mandoline électrifiée et en arrière plan de la guitare fuzz. J’en ai pas mal parlé avec des collectionneurs, aucun ne l’a jamais ni vu, ni entendu. IL existe un album du groupe sorti en 1966, là c’est moi qui ne l’ai jamais vu.

Et pour terminer une autre de ces perles inconnues nées non pas dans une huître, mais dans ce formidable courant qui traversa les USA à partir du milieu des années 60 et qui suscite encore bien des passions. Un Youtuber qui consacre sa chaîne à ce genre de musique a plus d’un million d’abonnés. Alors considérons que cette musique n’est pas morte. Evidemment quand on écoute la daube que l’on nous sert aujourd’hui, le moindre feulement au fond de la jungle ressemble à s’y méprendre à un opéra!

10 réflexions sur “Machins et trucs un peu dédaignés

  1. bonjour Mr Boss,

    Merci pour ces découvertes que je ne connaissais pas.
    Le music-hall dépend aussi des maisons de disques qui font de leur côté la pluie et le bon temps. Comme dans les diffusions radios ou télé , les producteurs jugent et jaugent le possible envol du ou des titres produis.
    Dans une émission TV, JJ Goldman parlait de ses débuts dans le métier et ironisait à propos d’un producteur qui lui avait prédit une très courte carrière en raison de sa voix qu’il trouvait très médiocre. Ce qui fut démenti ensuite par la carrière qu’on lui connaît, depuis « Sister Jane » en 1975… Comme quoi.
    Je me souviens de la série Bonanza et des frères Cartwright dont faisait partie Michael Landon (alias Charles Ingalls dans la série bien connue). Elle fut diffusée sur la chaine La Cinq dès 1987. Lorne Green y jouait le patriarche. Mais j’ignorais qu’il fut chanteur.
    Quant au folklore breton, je suis moins spécialiste. A part Alan Stivell.
    Dont j’ai encore un 45 tours d’époque.
    Souvenirs, souvenirs…
    Peter’.

    • Hello Peter,
      Les maisons de disques se plantent très souvent. Nana Mouskouri a pas mal galéré en Grèce, personne ne voulait la prendre au sérieux. Elle pourtant vendu des millions de disques par la suite. Le fameux « Rock Around The Clock » de Bill Hales, l’une des plus grosses ventes de toute l’histoire de la musique, était une fave B, comme quoi.
      Oui Lorne Greene furt aussi chanteur. Sa chanson « Ringo » en anglais fut d’ailleurs no 1 aux USA. La version française est étonnante de diction, pas un mot estropié. D’après ce que je sais, vu qu’il était citoyen du Canada, il paraît qu’il était assez performant en français, sinon bilingue. La face B est aussi en français.

      Bonne fin de semaine

  2. Bonjour M. Boss,
    Pour les artistes , bon nombre sont restés dans l’ombre et pourtant méritaient mieux , le succès est souvent capricieux et quand on voit que certains ‘soi disant’ artistes actuels engrangent des Euros avec de la daube comme vous dites…..
    Cela me fait de la peine pour tous ces valeureux musiciens à l’écoute des trésors que vous nous faites découvrir ou redécouvrir car certains ont peut être finis dans la misère.
    Tout n’est pas à jeter de nos jours ,certes, mais désolé en voiture avec l’autoradio j’enrage à chaque diffusion de cette soupe insipide ….notamment le rap
    Bonne semaine
    cooldan
    PS : THE DEEP SIX je connaissais, un copain m’a même fait une copie CD du seul LP qu’ils ont fait , qui contient une belle reprise de Paint It Black des RS .
    J’adore cet excellent !

  3. Hello Cooldan,
    Pour certains je ne sais pas trop ce qu’ils sont devenus. Heinz est mort en 2000, il souffrait d’une maladie qui l’a cloué dans un fauteuil roulant. A l’époque j’avais lu un témoignage sur lui d’un musicien qui l’a connu. Il disait qu’il n’avait jamais rencontré un artiste aussi aimable et cool que lui. Il lui a remboursé un petite somme d’argent qu’il lui devait depuis 20 ans, n’ayant jamais eu l’occasion de le revoir avant. Je m’étais procuré son rare album de 1963, c’est pas mal du tout.
    Pour le reste et actuellement, je n’écoute pas trop la radio, comme vous j’enrage, alors je me connecte plutôt sur des chaines bla bla ou je mets un CD.
    Bravo pour Deep Six, c’est vraiment peu connu et certains titres dont leur version de « Paint It Black » sont excellents. Je ne possède pas le vinyle, à part ce fameux 45 tours dont je parle. mais je connais les titres, quelques autres reprises plutôt bien d’ailleurs. La photo de la pochette de l’album doit être une parodie de celle du premier des Beau Brummels, très populaires aux USA en 1965 et dont le style n’est si éloigné,
    Bonne fin de semaine

  4. Hello Boss,
    La pochette du LP de Deep SIX est celle où on les voit courir sur la plage .
    Si ça vous intéresse que je vous envoie une copie CD , c’est possible ça me dérange pas, ce ne serait qu’un petit cadeau vu tous les trésors photos de nos belles et découvertes ou redécouvertes musicales que vous nous envoyez régulièrement.
    Bonne fin de semaine

    • Hello le boss ,
      Aucun souci, ça me fait plaisir , je peux vous l’envoyer par poste( il me faut votre adresse postale) ou alors par fichier (audio+jaquette) j’utilise pour cela le système « We transfer » (il me faut votre adresse mail )
      Bonne journée
      cooldan

      • Hello Cooldan,

        Allons-y pour We Transfer, c’est plus simple et je connais.
        Vous pouvez me l’envoyer à cette adresse :
        softglam@hotmail.fr
        Faites cela quand vous avez le temps.
        Un grand merci d’avance et très bon week-end

      • Bonsoir M. Boss
        C’est fait je vous ai envoyé le Cd ainsi que la jaquette par We Transfer .
        Je vous en souhaite bonne réception et bonne écoute , j’espère que cela vous plaira, je trouve que l’ensemble est très diversifié et ma foi très plaisant à écouter .
        Vous me direz ce que vous en pensez .
        Bonne soirée
        cooldan

  5. Hello Cooldan,

    Bien reçu un grand merci. Je vais écouter cela et vous ferai part de mes impressions, mais cela ne devrait être que très positif.
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.